Plus d’espace pour les ânes fil

Billerbeck. Plus d’espace pour les ânes de fil – il devrait y avoir une installation de stockage supplémentaire dans la zone de la station. La ville de Billerbeck commencera à planifier pour cela. C’est ce qu’a décidé à l’unanimité le Comité du développement urbain et de la construction. L’une des boîtes de stationnement avec huit places de stationnement pour les voitures est à abandonner. Un système supplémentaire de rangement pour bicyclettes avec des grilles légères et un toit plat y sera ensuite construit. Des fonds seront demandés pour la mise en œuvre. Une réalisation n’est pas concevable avant 2021/2022 au plus tôt. Par Stephanie Sieme
Le besoin de plus de places de stationnement pour les ânes fil est là. Selon l’administration municipale, la station de vélos dans l’ancien hangar de fret est occupé, des places de stationnement sont fournis, et un grand nombre de vélos sont simplement garés sauvagement autour de la gare. « Notre station est une station de mobilité par excellence », a souligné la mairesse Marion Dirks. Il y a déjà une station de roue où les ânes de fil peuvent être garés et réparés d’une manière abritée. Le nouveau stationnement vise à améliorer le service aux cyclistes. Les automobilistes devraient se garer au Weihgarten en perspective. Là, une ancienne aire de stockage a été préparée avec des moyens simples comme un parking, mais cela a été utilisé comme une zone de stockage lors du renouvellement de la plate-forme et la remise à neuf de la ligne de chemin de fer.

Une fois les mesures terminées, les emplacements peuvent être réutilisés. Ils doivent d’abord être préparés provisoirement avec un gazon de gravier. Dans le cadre de l’expansion du Weihgarten dans les prochaines années, les places de stationnement doivent enfin être produites avec l’aide d’une subvention. À long terme, un stationnement est prévu. « Nous ne pouvons tout simplement pas le faire tout de suite parce que la situation du canal il faut clarifier », a déclaré le maire.

D’autres projets sont en cours sur le thème de la mobilité. La ville s’est inscrite au projet « ie », dans lequel le développement économique et les entreprises économiques du district de Coesfeld sont en charge. Il s’agit aussi de la question : « Comment amener les stagiaires qui arrivent à la gare dans les zones industrielles ? » dit Marion Dirks. L’administration municipale est en pourparlers pour être en mesure d’offrir une location de vélos électroniques.

En collaboration avec les entreprises kreis Coesfeld, la Fondation Civic prévoit une station-service électrique à la station. L’autopartage est également un problème. À la demande de notre journal, des discussions avec la société Stadtteilauto Münster avaient déjà commencé. Un événement public est prévu à cet automne.

« Nous pensons que c’est très bienvenu », a souligné Christof Peter-Dosch (Verts). Son groupe avait retiré une demande de le faire « parce que nous avons la question sur la table », a-t-il dit. Mais les Verts iraient plus loin : les stations d’emballage et les stations de ramassage des magasins Billerbeck, y compris la nourriture, à la gare. Peter-Dosch a également suggéré la fin d’une étude sur la mobilité des ménages. « Pour savoir ce dont les Billerbeckers ont besoin pour en faire une chose ronde », dit le politicien vert.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *